Vous êtes ici
Accueil > Nos Cahiers > Infrastructures et coopération > Les défis du troisième C2D sont connus

Les défis du troisième C2D sont connus

Ils se déclinent en deux axes: la croissance et la création d’emplois. Le but poursuivi par ce programme triennal (2015-2018) est de réduire la pauvreté afin de contribuer à la réalisation des objectifs de développement.

Avec un budget de 400 milliards de FCFA, le troisième C2D dit de maturité a pour challenge de faire décoller la croissance et de créer les emplois. Il a été présenté à Yaoundé le vendredi 12 mai 2017. Selon le comité d’orientation et de suivi, ce troisième C2D s’inscrit dans les orientations données par les deux chefs d’États (Cameroun, France) lors de leur rencontre en juillet 2015 dans la capitale politique et s’intègre parfaitement dans l’ambition de Paul Biya de faire du Cameroun, un pays émergent à l’horizon 2035. Concrètement, il s’agira de préserver les acquis et d’assurer leur pérennisation à travers le transfert à l’Etat des dispositifs ayant fait leurs preuves. Il s’agira également d’impulser une dynamique de modernité aux ré- gions périphériques. Enfin, une attention particulière sera portée aux populations, notamment aux jeunes, et aux régions vulnérables du Cameroun. Cliquez ici pour télécharger la version complète de cet article

Partager ceci :

Laisser un commentaire

quatorze + 9 =

Top