Vous êtes ici
Accueil > L'événement > Le bras de fer continue entre les médecins et Mama Fouda

Le bras de fer continue entre les médecins et Mama Fouda

Les premiers demandent l’annulation de la décision du ministre de la Santé publique portant affectation disciplinaire de certains responsables syndicaux, et promettent de poursuivre le combat pour la promotion et la défense des droits et intérêts des personnels de la santé.

L e spectre de la radicalisation se dessine au Syndicat des médecins du Cameroun (Symec). L’organisation syndicale estime que les médecins concernés par les affections disciplinaires objet d’une décision du ministre de la Santé publique (Minsanté), André Mama Fouda, qui vise les principaux les responsables du Symec, ne doivent pas s’exécuter. Ainsi, le Symec exige « l’annulation pure et simple de cette décision qui n’honore pas le Cameroun », confie le Symec. Ils l’ont fait savoir hier au cours d’une conférence de presse tenue au siège de la Centrale syndicale du secteur public (CSP), consécutivement à la décision du Minsanté. Cliquez ici pour télécharger la version complète de cet article

Partager ceci :

Laisser un commentaire

trois × trois =

Top