Vous êtes ici
Accueil > L'événement > Aménagement Yaoundé: les autochtones accablent Tsimi Evouna

Aménagement Yaoundé: les autochtones accablent Tsimi Evouna

Les 44 familles de la capitale s’inquiètent d’assister à la dilution de leurs clans et de leurs spécificités anthologiques. Elles déplorent l’urbanisation destructrice de ce qu’elles sont sans ménagement.

En contrebas des Brasseries du Cameroun, Razel a installé une base d’où cette entreprise de travaux publics se déploie pour l’aménagement du lit de la rivière Mfoundi. Les Ebouns, une des 44 familles de Yaoundé, à laquelle appartiennent les frères et sœurs Ayissi, stars de la danse, de la musique et de la mode, s’étonne que ce site ait été attribué à cette entreprise sans indemnisation. Une autre plainte portée par les autochtones de Yaoundé indique que le site occupé par le marché Mvog-Mbi à Yaoundé n’a jamais fait l’objet d’une quelconque indemnisation ou réparation.

Cliquer ici pour télécharger la version intégrale de cet article

Partager ceci :

Laisser un commentaire

neuf + dix-neuf =

Top