Vous êtes ici
Accueil > Aujourd'hui > Libre circulation : l’Afrique centrale à la traine selon la BAD

Libre circulation : l’Afrique centrale à la traine selon la BAD

 

La Banque africaine de développement a lancé la seconde édition de l’Indice d’ouverture des visas en Afrique. C’était le 19 mai 2017, en prélude à ses Assemblées annuelles à Ahmedabad, en Inde.

Les Africains ont pu voyager plus librement à travers le continent en 2016 indique le rapport. La seconde édition de l’Indice d’ouverture des visas en Afrique met en évidence, les différences régionales qui persistent en termes d’ouverture sur les visas. Dans le détail, 75% des 20 pays les plus ouverts se trouvent en Afrique de l’Est et de l’Ouest, 20% sont en Afrique australe. La Mauritanie est le seul pays d’Afrique du Nord classé et aucun d’Afrique centrale ne figure parmi les 20 premiers.

Toutefois le rapport constate des progrès en 2016. À l’échelle continentale, le Ghana, classé sixième, a le plus progressé dans l’ouverture de ses frontières aux voyageurs africains, gagnant ainsi 16 places par rapport à 2015. Le Sénégal, classé quinzième en 2016, intègre également le top 20 des pays les plus ouverts, gagnant ainsi 9 places par rapport à 2015. Quant à la Tunisie, elle gagne 13 places comparée à 2015. Les Seychelles dominent de nouveau le classement et restent le seul pays à offrir une entrée sans visa pour tous les Africains

Partager ceci :

Laisser un commentaire

quatorze + deux =

Top