Vous êtes ici
Accueil > L'événement > Yaoundé-Nsimalen: une autoroute « très chère « 

Yaoundé-Nsimalen: une autoroute « très chère « 

Le prix pour changer le visage de la capitale politique est particulièrement onéreux.  

Une correction sémantique est en train d’être opérée sur l’autoroute Yaoundé-Nsimalen. Selon les documents officiels disponibles, si la section rurale (de Nsimalen à Ahala) garde le nom d’autoroute, la suite de cette infrastructure sur la section urbaine porte le nom de « voie rapide urbaine ». « Une autoroute a des caractéristiques précises, dont celles de ne permettre aucun croisement à niveau et être accessible grâce à des points aménagés à cet effet. Ce qu’on prévoit à l’intérieur de Yaoundé ne peut donc pas porter ce nom », corrige un haut responsable du ministère de l’Habitat et du développement urbain, le maître d’ouvrage de ce projet. Mais bien plus que ce problème de patronyme, c’est le coût de cette section urbaine qui hérisse les cheveux.

Cliquer ici pour télécharger la version intégrale de cette article

 

Partager ceci :

Laisser un commentaire

treize − 8 =

Top