Vous êtes ici
Accueil > Nos Cahiers > Banques et Finances > Microfinance: La Cobac et le Minfi hésitent à donner de nouveaux agréments

Microfinance: La Cobac et le Minfi hésitent à donner de nouveaux agréments

 

Cela  fait suite au climat qui prévaut dans le secteur de la microfinance au Cameroun et dans la sous-région, avec notamment la fermeture de plusieurs établissements de microfinance.

La Commission bancaire de l’Afrique centrale et le ministère des Finances du Cameroun ne veulent plus signer d’agréments pour les établissements de microfinance. C’est du moins ce que l’on apprend auprès d’une source au sein de l’Association nationale des établissements de microfinance du Cameroun (Anemcam). Pour cette dernière, ces deux entités hésitent à délivrer de nouveaux agréments à cause de ce qui se passe actuellement dans le secteur de la microfinance au Cameroun. Notamment, le climat des affaires  délétère marqué par la fermeture de plusieurs établissements de microfinance. Selon les spécialistes de la microfinance, l’autorité monétaire a déjà délivré 460 agréments au Cameroun depuis 2002. Mais, sur les 460 agréments, plus du quart sont soit en difficulté, soit fermées.

Cliquer ici pour télécharger la version intégrale de cet article

Partager ceci :

Laisser un commentaire

15 − 9 =

Top