Vous êtes ici
Accueil > Nos Cahiers > Infrastructures et coopération > Spéculation: Les ménages payent le prix fort du sucre

Spéculation: Les ménages payent le prix fort du sucre

700, 750, 800, jusqu’à 850 FCFA, voilà ce qu’il faut débourser dans les marchés de Douala, pour s’offrir un paquet d’un kilogramme de sucre en morceaux de chez Sosucam.

Le mois béni de ramadan a comme un arrière-goût amer pour Safiatou. Rencontrée par le reporter du Quotidien de l’économie, dans les alimentations du marché central, elle cogite. Un paquet de sucre dans une main  et un sac de 5 kg de sucre  dans l’autre : « je fais le calcule dans ma tête, pour savoir si j’ai suffisamment d’argent et  savoir lequel de ces deux achats, me sera bénéfique », lance-t-elle avant de refaire silence. Quelques secondes plus tard, son choix est fait. Elle a opté pour un sac de 5 kg qu’elle a acheté à 2800 FCFA. Mais, sa mine n’est pas réjouie: « avant la période de ramadan, ce même sac se vendait à 2300 FCFA. J’ai parcouru plusieurs boutiques avant de m’arrêter ici, par ce que leurs prix sont plus abordables ». Ce n’est donc pas de gaieté de cœur, que la jeune femme, a fait cet achat. Le prix du sucre connait une hausse considérable depuis le mois de mai…

Cliquer ici pour télécharger la version intégrale de cet article.

Partager ceci :

Laisser un commentaire

seize − 1 =

Top