Vous êtes ici
Accueil > L'événement > Le Gabac accuse l’Etat du Cameroun de financer Boko Haram

Le Gabac accuse l’Etat du Cameroun de financer Boko Haram

Le Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (Gabac) révèle dans son rapport d’avril 2017 que l’Etat a payé une rançon pour obtenir la libération, en 2013, des sept membres de la famille française Moulin-Fournier.

Dans sa publication d’avril 2017, le Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (Gabac) fait une révélation de taille : le Cameroun a versé la somme de 3,5 millions de dollars (environ 2 milliards de FCFA) au groupe terroriste Boko Haram. C’était en avril 2013 au moment où la secte enlève sept membres de la famille française Tanguy Moulin-Fournier. Le Gabac reprend à son compte un rapport confidentiel du gouvernement nigérian qui indique « Boko Haram a perçu environ $3,5 millions des négociateurs Français et Camerounais en échange des otages.»
Cliquer ici pour télécharger la version intégrale de cet article.

Partager ceci :

Laisser un commentaire

5 × 4 =

Top