Vous êtes ici
Accueil > L'événement > Paul Biya écarte Necotrans du port de Kribi

Paul Biya écarte Necotrans du port de Kribi

 

Le chef de l’Etat constate la carence de cette entreprise française et demande au gouvernement de trouver une solution de remplacement au sein du groupement constitué avec le consortium camerounais KPMO.

Une forte houle s’annonce au port de Kribi et elle prend la direction du terminal polyvalent. Dans une correspondance du 11 juillet, le secrétaire général de la présidence de la République répercute au secrétaire général des services du Premier ministre les « hautes instructions » du président de la République au sujet de la mise en service de la plateforme portuaire de Kribi, notamment les terminaux à conteneurs et polyvalent. En clair, Paul Biya prescrit au gouvernement, pour ce qui est du terminal à conteneurs, « de réviser le régime contractuel pour adopter, en lieu et place du contrat de partenariat initialement proposé, un contrat de concession… ». Pour ce qui concerne le terminal polyvalent, le président de la République demande au chef du gouvernement de « constater la carence du Groupement Necotrans/KPMO et proposer, par la suite, des solutions alternatives pour un démarrage rapide des activités sur ce terminal ».

Cliquer ici pour télécharger la version intégrale de cet article

Partager ceci :

Laisser un commentaire

quatre × deux =

Top