Vous êtes ici
Accueil > Conjoncture > Huile de palme brute: L’ONG « ODS» plaide pour la hausse des prix

Huile de palme brute: L’ONG « ODS» plaide pour la hausse des prix

Pour cette organisation non gouvernementale, beaucoup d’opérateurs industriels au Cameroun profitent de la subvention offerte par le gouvernement à l’importation de l’huile de palme brute pour la transformation locale.

Pour avoir ouvertement soutenu la hausse souhaitée du prix du kilogramme d’huile de palme brute dans une correspondance adressée au Premier ministre en date du 13 juin 2017, l’Organisation non gouvernementale « Observatoire du développement sociétal  (ODS)» a attiré le courroux de l’Association des raffineurs des oléagineux du Cameroun (Asroc), représentée par son Secrétaire général, Jacquis kemleu Tchapgou. Dans sa correspondance, cette ONG dit vouloir « signaler la situation délicate dans laquelle se trouvent les producteurs locaux d’huile de palme brute, confrontés à la concurrence déloyale des importateurs qui bénéficient des facilités de la part du ministère du Commerce, notamment l’importation hors taxes de l’huile de palme par les transformateurs installés localement »…  Cliquer ici pour télécharger la version intégrale de cette article

Partager ceci :

Laisser un commentaire

4 × deux =

Top