Vous êtes ici
Accueil > Entreprises > Agriculture: La Salon international de l’agriculture emménage à Douala

Agriculture: La Salon international de l’agriculture emménage à Douala

Cette délocalisation dans la capitale économique pour la 3ème édition vise à impliquer toutes les parties prenantes et permettre une plus large exposition à travers le hub sous-régional.

Organisé habituellement dans la ville de Dschang dans la région de l’Ouest, le Salon international de l’agriculture
pour le développement (SIAD) se délocalise pour la première fois depuis sa création. La 3è édition aura lieu à l’esplanade Camtel de Bépanda sis à Douala. « Cette nouvelle édition est organisée à Douala pour permettre à toutes les parties prenantes d’être présentes; la ville de Douala est par excellence, la porte d’entrée du Cameroun », explique Bertrand Temgoua. Le responsable de l’Office camerounais des foires et expositions (Ocafex), organisme en charge de l’organisation du SIAD, a rencontré la presse à ce sujet ce mardi 12 septembre 2017 à Douala. A l’en croire, c’est autour de la thématique : « L’agriculture de seconde génération au service du bien-être national » que le salon ouvrira ses portes pour cinq jours, du 20 au 25 mars 2018.

Près de 5 000 visiteurs en moyenne sont attendus. Ils viendront suivre des conférences, échanges B2B, animations, ateliers, démonstrations…Ce rendez-vous annuel des acteurs du secteur agricole sera aussi l’occasion de mettre en exergue les innovations technologiques visant à positionner l’agriculture comme l’un des secteurs structurants majeurs de l’économie nationale. Egalement au programme, plusieurs activités qui viendront meubler ce rendez-vous parmi lesquelles : des expositions des techniques et technologies agricoles innovantes; des rencontres, échanges d’expérience entre acteurs agricoles (production, transformation, commercialisation); une démonstration de la chaîne agricole de la terre à l’assiette; des dégustations des saveurs du terroir issues de nos réussites agricoles ; des animations attrayantes et authentiques,
etc.

Organisé par l’Ocafex, le salon revient l’année prochaine. Il y aura une plus large exposition à travers le hub sous-régional économique qu’est Douala et avec une implication déterminante des plus hautes autorités du pays. Selon ses organisateurs, cette implication vient démontrer une fois de plus l’importance qu’accorde le gouvernement à l’agriculture dans le processus de développement du Cameroun.

Ce rendez-vous annuel, organisé avec le concours des partenaires comme le ministère de l’Agriculture et du développement rural (Minader), devra mettre en lumière un secteur agroalimentaire à fort potentiel qui représente 42% au PIB du Cameroun en 2014. L’agriculture a une place dans une société tournée vers la consommation et pour laquelle elle occupe 70% de la population active dont plus de la moitié est rurale. « Dans le souci et l’idéal de bien se nourrir, l’agriculture a un rôle essentiel centré autour des sujets tels que les OGM, agroécologie… », conclut l’organisateur.

Partager ceci :

Laisser un commentaire

cinq + 13 =

Top